Emmanuel Bing

Depuis toujours je travaille en noir et blanc, en argentique dans les années soixante-dix, avec l'utilisation du grain photo et de la pellicule 400 TRI X poussée à 800 ASA ; et puis en numérique depuis qu’il existe. Ayant été un temps professionnel dans les arts graphiques et le traitement de l’image, la création graphique, la photogravure, une partie de mon travail artistique est liée à cette pratique.

 

Une partie de mon travail s’oriente vers une proposition narrative, comme si la photographie venait interroger et dénoncer le texte, et à l’inverse comme si le texte venait trahir l’image qu’il soutient. (S’il pouvait y avoir une influence, ce serait peut-être le travail de Pierre Zucca pour La monnaie vivante de Klossowski.) (Il n’y a en réalité d’autre influence que mon désir.)

 

Plus qu’une intention dont je ne saurais fournir la lettre, il s’agit d’une intensité.

 

Mon travail artistique ne se limite pas à la photographie, il constitue un tout dont les parties se rassemblent parfois, dans un livre, une exposition, un salon, un article, un site web.

 

En 2019 j'initie un nouveau projet et je photographie lieux et personnages d'un grand récit.

Je suis actuellement à la recherche de modèles que ce travail de création intéressera. Le travail se poursuit en 2020, 2021.

 

 

atelier-bing.fr | scytale.fr | le-labyrinthe.fr | la-psychanalyse.fr | emmanuelbing.com

 - Les pieds
Les pieds
 - Gargouilles
Gargouilles

Un grand projet artistique

Dimanche 29 Septembre 2019

Je travaille actuellement sur un grand projet artistique alliant littérature, musique, photographie, peinture, dessin etc. Je suis à la recherche de modèles désirant s'inscrire dans ce projet et incarner des personnages féminins ou masculins.


Préparation de l'exposition "De peau et d'ombre"

Dimanche 31 Août 2014

De peau et d’ombre

 

Il me faut avancer pas à pas, dans l’obscur, à la recherche de je ne sais quel inédit ; quel acte, quelle passion, quelle énigme a lieu au lieu de l’ombre ? L’appareil se déclenche avant même que je n’aie pris conscience du désir du déclic. Ai-je capté là ce petit endroit de mystère que je cherche depuis si longtemps ? Ai-je, dans le grain d’une peau, saisi quelque chose du secret, de l’âme d’un être ? Je travaille le noir et le blanc, le clair et l’obscur. Ce qui compte, c’est ce désir-là, dans le détail, celui d’une peau, d’une ruine, d’un paysage. Là où surgit soudain ce que me dit le petit endroit de mystère maintenant presque mien, quelque part dans la photographie.

 

L'exposition a eu lieu en octobre 2014 à Paris, dans le 15e.

Vernissage 1er octobre.


Une séance avec Rebecca

Dimanche 31 Août 2014

Très belle séance avec le modèle Rébecca, une nouvelle galerie pour donner quelques images.


Mise en place de nouvelles galeries

Dimanche 29 Décembre 2013

Je viens de mettre en ligne quelques séries supplémentaires, dont la totalité de l'exposition Territoires qui s'est tenue en novembre à Paris 15e. On découvrira également de nouveaux modèles et de nouveaux thèmes.


Exposition au Centre Cévennes

Mercredi 20 Novembre 2013

Territoires

 

Emmanuel bing

Du lundi 4 au samedi 30 novembre 2013

 

Paris 15e

 

Lieux, simples, silhouettes, fenêtres. Juxtaposition ordonnée et raisonnée, destinée à faire surgir le sens, par contrastes, combinaisons, appositions, séries et divergences. Les simples sont des photographies où dominent les lignes, les lieux sont des espaces de territorialisations, les silhouettes traversent la vie l'espace d'une photographie, les fenêtres sont toujours des regards secrets vers de possibles passés.

 

Chaque photographie est une capture, une façon fugitive et définitive de s'emparer d'un territoire, en créant par le cadre une découpe radicale et subjective dans le réel, et par ce biais, lui donner sens.

 

EB